Artichaut

Artichaut violet de Pleinpalais de Genève: Comme le cardon épineux, il est arrivé à Genève au XVIIe siècle dans les valises des huguenots fuyant la France après la révocation de l’Edit de Nantes. Et comme le cardon, il porte le nom de Plainpalais, du nom de la plaine fertile où les maraîchers réfugiés plantèrent leurs premiers légumes. Mais par rapport à son piquant cousin, l’artichaut violet de Plainpalais a connu un destin plus mouvementé. «Au XIXe siècle, cette variété issue de sélections successives était très appréciée. Genève comptait de nombreuses «artichautières», d’immenses cultures regroupant des milliers de pieds.

Parmi les variétés de légumes dont l’introduction est attribuée aux jardiniers huguenots genevois, il faut citer la bette à côtes, le cardon argenté « Épineux de Plainpalais », et sans doute aussi l’artichaut « Violet de Plainpalais », seule variété suisse de ce légume. Leur introduction remonte-t-elle au second Refuge à la fin du xviisiècle (comme on le lit dans un article de 1898) ou déjà au xvisiècle.

Accession (1)

BGN database written and maintained by Beate Schierscher-Viret (Agroscope) & Olga Cattin
copyright © 2012-2017 BCIS & Agroscope